Plus de la moitié des PME françaises ne mesurent pas le temps de travail de leurs salariés – enquête exclusive Beebole

Découvrez notre sondage sur les PME françaises

Table of Contents

Seulement 36 % des PME mesurent le temps de travail de leurs employés. C’est ce qui ressort d’une enquête exclusive menée par Beebole auprès de cadres et dirigeants de petites et moyennes entreprises françaises (rapport complet à télécharger à la fin de cet article). Comment les PME françaises décomptent-elles le temps de travail ? Quels outils ont-elles mis en place ? Et quels usages font-elles de ces données ?

Plus de la moitié des PME ne mesurent pas le temps de travail de leurs salariés

Mesurer le temps de travail de ses collaborateurs peut répondre à de nombreux enjeux. S’il s’agit souvent d’une obligation légale, les avantages d’un suivi précis du temps de travail sont nombreux. Connaître les heures effectuées par ses équipes, c’est mieux comprendre l’activité de l’entreprise et, in fine, prendre de meilleures décisions.

Pourtant, selon les résultats de notre enquête, la part des PME françaises ayant mis en place un suivi du temps de travail de leurs collaborateurs est assez faible : seulement 36 % des dirigeants et managers de PME interrogés par Beebole indiquent mesurer le temps de travail de leurs équipes

Si certaines ont même mis en place un outil de surveillance des employés, la majorité des PME françaises (57 %) n’utilise aucune solution de suivi du temps ou de surveillance.

Plus de la moitié des PME françaises ne mesurent pas le temps de travail de leurs salariés.

Comment expliquer ce choix ? Pourquoi près de 6 PME françaises sur 10 se privent-elles de données précieuses sur le temps de travail de leurs salariés ?

A retenir : 

  • Aujourd’hui, moins de 4 PME françaises sur 10 mesurent le temps de travail de leurs équipes
  • 57 % des PME interrogées n’utilisent aucune solution de suivi du temps de travail ni de surveillance des employés

Suivre le temps de travail, est-ce utile ?

Afin de comprendre pourquoi plus de la moitié des PME n’utilisent aucune solution de suivi du travail, nous les avons interrogées sur leurs motivations. S’agit-il d’une question de budget, de ressources ou de pratiques ? 

Trois choix étaient proposés aux répondants concernés à la question “Pourquoi votre PME n’utilise-t-elle aucun outil de suivi du temps de travail ni de surveillance des employés ?” – Je n’ai pas assez de budget. – Je n’en vois pas l’utilité. – Je n’ai pas le temps de chercher le bon outil.

Leur réponse est sans appel : parmi les PME n’ayant mis en place aucune solution de suivi ni de surveillance de leurs équipes, 78 % considèrent n’avoir aucune utilité pour ce type de données. Seuls 5 % des dirigeants citent un manque de temps pour chercher le bon outil. Surtout, aucun manager n’indique qu’il s’agit d’une question de budget. 

A l’inverse, les dirigeants de PME qui mesurent le temps de travail des employés sont tout à fait convaincus de l’utilité de ces données. En effet, une large majorité d’entre eux (80 %) affirme que les données récoltées sur le temps de travail de leurs employés les aident à mieux piloter leur activité et à prendre de meilleures décisions.

Pour résumer, on constate une opposition totale sur la question de l’utilité des données liées au temps de travail entre les dirigeants de PME ayant mis en place un suivi du temps, d’une part, et ceux qui ne mesurent pas le temps de travail de leurs équipes, d’autre part. Parmi les premiers, 8 sur 10 sont convaincus que les données ainsi récoltées les aident à prendre de meilleures décisions au quotidien. Parmi les seconds, 8 sur 10 estiment n’avoir aucune utilité pour ce type de data. 

A retenir : 

  • Parmi les PME qui suivent le temps de travail, 8 dirigeants sur 10 affirment que cela améliore leur prise de décision au quotidien
  • Parmi les petites et moyennes entreprises qui ne mesurent pas le temps de travail de leurs équipes, 8 sur 10 considèrent n’avoir aucune utilité pour ce type de data

Combler un manque de données

Comment trancher entre ces deux camps complètement opposés ? Les PME qui ne suivent pas le temps de travail de leurs employés ont-elles raison de douter massivement de l’utilité de ces données ? 

Un autre chiffre issu de l’enquête permet de donner, a minima, une tendance. Interrogés sur leurs prises de décision au quotidien, 31 % des répondants affirment qu’il leur manque des éléments et qu’ils aimeraient disposer d’autres données pour les aider à prendre de meilleures décisions.

Sous ce prisme, les outils de suivi du temps de travail apparaissent comme une manière simple et efficace d’améliorer la prise de décision dans les PME.

Le manque de données dans les PME

A retenir : 1 dirigeant de PME sur 3 aimerait disposer d’informations supplémentaires afin de pouvoir prendre de meilleures décisions

Quels outils pour mesurer le temps de travail des employés ?

Parmi le tiers des PME françaises qui indiquent suivre le temps de travail de leurs salariés, 58 % utilisent encore une solution manuelle ou une feuille de calcul (Excel / Google Sheets) – une véritable perte de temps, de ressources et d’efficacité alors que de nombreux outils simples et abordables existent sur le marché. En effet, moins de la moitié des PME concernées (42 %) ont mis en place un logiciel de suivi de temps.

La majorité des PME qui mesurent le temps de travail de leurs salariés utilisent encore une solution “manuelle”.

Comment expliquer ces choix ? Pour comprendre les raisons qui animent les dirigeants des deux côtés, nous leur avons posé la même question : “Pourquoi avez-vous ​​choisi un suivi manuel / sous forme de feuilles de calcul pour mesurer le temps de travail, plutôt qu’un outil en ligne ou logiciel ?” Et la question inverse : “Pourquoi avez-vous choisi un outil en ligne ou logiciel pour mesurer le temps de travail, plutôt qu’un suivi manuel / sous forme de feuilles de calcul ?”

Parmi les dirigeants de PME qui utilisent une solution “manuelle” de suivi du temps de travail de leurs employés, trois arguments arrivent en tête. Ces motifs sont cités respectivement par un tiers (31 %) des répondants : d’abord, la gratuité de ces solutions “manuelles” ; ensuite, l’habitude (“c’est ce que nous faisons depuis toujours”) ; enfin, la possibilité de modifier facilement les données récoltées ultérieurement. A noter qu’aucun dirigeant ne cite la résistance interne comme frein à la mise en place d’un outil dédié. 

S’agissant des dirigeants de PME ayant déjà mis en place un logiciel de suivi du temps de travail, 3 sur 4 (73 %) indiquent que cette solution serait plus efficace qu’une solution manuelle. Plus de la moitié précisent également que cet outil leur offre une meilleure vision de l’activité de l’entreprise et les aide à prendre de meilleures décisions (55 %). La simplicité de ces solutions, les économies réalisées et une meilleure expérience employé sont d’autres motifs évoqués (respectivement 18 %).

Les avantages d’un logiciel de suivi du temps

En bref, les petites et moyennes entreprises françaises qui mesurent le temps de travail de leurs employés de façon “manuelle” le font donc le plus souvent par habitude ou par facilité ; tandis que les PME ayant opté pour un outil en ligne sont majoritairement convaincues par l’efficacité et la plus-value de cet outil. 

A retenir : 

  • 58 % des PME qui mesurent le temps de travail de leurs employés le font de manière “manuelle”, seulement 42 % utilisent un outil en ligne ou logiciel
  • Les principaux motifs venant justifier le choix d’un suivi manuel sont les économies de coûts, l’habitude et la possibilité de modifier les données ultérieurement.
  • 73 % des dirigeants ayant investi dans un logiciel de suivi du temps estiment que cette solution est plus efficace qu’un suivi manuel. Par ailleurs, 55 % indiquent que l’outil leur offre une meilleure vision de l’activité de l’entreprise et les aide à prendre de meilleures décisions.

Quid de la surveillance des employés ?

Outre les pratiques des PME en matière de suivi du temps de travail, nous avons également souhaité savoir si les petites et moyennes entreprises françaises surveillent leurs employés à l’aide d’outils dédiés. 

En effet, il faut distinguer deux pratiques très différentes en matière de suivi du travail : d’une part, la mesure du simple temps de travail des employés ; d’autre part, la surveillance de ces derniers.

Suivi du temps de travail VS surveillance des employés

Parmi l’ensemble des dirigeants de PME interrogés par Beebole, 1 sur 10 indique se servir d’un outil de surveillance des employés. Dans un contexte de télétravail renforcé, s’assurer que ses salariés travaillent réellement apparaît comme première motivation (50 %) pour la mise en place d’un tel logiciel au sein des petites et moyennes entreprises. En outre, 38 % des dirigeants de PME concernés indiquent se servir de ces données pour mesurer la productivité de leurs employés. 

Environ 1 PME française sur 10 a mis en place un outil de surveillance des employés.

A retenir : 

  • Environ 1 dirigeant de PME sur 10 en France (11 %) surveille ses employés grâce à un outil de surveillance dédié. 
  • Cette surveillance est avant tout motivée par une volonté de contrôler les salariés en télétravail.

Cinq conseils à destination des PME

En tant que dirigeant ou manager de PME, vous vous demandez probablement ce que vous devriez tirer de tous ces enseignements. Les équipes de Beebole ont croisé les résultats de notre enquête avec leur expérience acquise dans plus de 60 pays afin de formuler 5 recommandations à destination des PME françaises. 

1. Mesurez le temps de travail de vos employés

C’est un chiffre qui parle de lui-même : 80 % des cadres ayant mis en place une solution de suivi du temps de travail affirment que les données récoltées les aident à mieux piloter leur activité et à prendre de meilleures décisions. Si vous ne mesurez pas encore le temps de travail de vos salariés, vous devriez commencer à le faire dès aujourd’hui. Négliger le suivi du temps de travail, c’est se priver de données informatiques utiles et gratuites, à portée de main.

2. Assurez-vous d’être en conformité

En France, comme dans de nombreux autres pays, le suivi des heures de travail représente une obligation légale. En effet, les entreprises doivent comptabiliser et contrôler les heures effectuées par chaque salarié. Cette obligation répond à un double objectif : premièrement, garantir le respect des durées légales de travail par le salarié ; deuxièmement, justifier les bonnes pratiques de l’employeur en cas de désaccord avec un salarié. S’il existe quelques exceptions à l’obligation de décompte du temps de travail, une grande majorité des salariés français sont concernés. Pour les entreprises, le non-respect de cette obligation peut être sanctionné par une amende allant jusqu’à 3 750 euros. Elles ont donc tout intérêt à mesurer le temps de travail de chaque salarié. 

3. Utilisez un outil en ligne plutôt que des feuilles de calcul

Suivre le temps de travail de vos équipes est simple. Pourtant, lorsqu’on parle de suivi des heures de travail, on pense souvent à des feuilles de calcul complexes. Remplir des feuilles de temps peut paraître lourd, chronophage et inutile. Au lieu de demander à vos équipes de remplir un tableau Excel, optez pour un outil en ligne. C’est rapide, efficace et abordable et il existe de nombreuses solutions adaptées à tous les besoins. Selon notre enquête, 73 % des dirigeants de PME qui utilisent déjà un outil de suivi du temps estiment que cette solution est plus efficace qu’un suivi manuel.

4. Exploitez les données récoltées

Le suivi du temps ne sert pas simplement à mesurer le temps que vos employés passent sur leur poste de travail, leurs heures supplémentaires, les temps d’absence ou de présence ou encore les périodes de congés. Au niveau de l’entreprise, le temps de travail est une donnée précieuse. Croisée avec d’autres données chiffrées (ventes, logistique, marketing, pour citer quelques exemples), elle permet d’améliorer la prise de décision, d’identifier des tendances, d’ajuster des processus et d’anticiper des difficultés. D’ailleurs, notre étude montre que deux tiers des PME françaises qui mesurent le temps de travail de leurs salariés s’en servent à des fins d’analyse de données. Exemple : dans cette étude de cas, Infopro Digital, la société leader de l’information automobile pour les méthodes et les pièces détachées, explique comment le suivi des heures via Beebole lui permet de budgétiser plus finement ses études.

5. En télétravail, privilégiez le management par la confiance à la surveillance

Selon notre enquête, environ 1 PME française sur 10 surveille ses employés grâce à un outil de surveillance, et ce notamment dans le cadre du télétravail. Si nous sommes absolument convaincus de l’impact positif du suivi du temps et des activités sur l’organisation du travail et les performances d’une entreprise, nous ne pouvons pas en dire autant des logiciels de surveillance. Au sein de Beebole, nous partageons l’idée d’un management par la confiance plutôt que par le contrôle. Notre entreprise existe depuis près de 15 ans et nous n’avons jamais possédé de locaux. Tous nos collaborateurs travaillent de là où ils le souhaitent, et en fonction de leurs contraintes personnelles. Cette confiance est la clé d’une stratégie réussie et efficace de télétravail

Conclusion

Notre enquête exclusive menée auprès de cadres et dirigeants de PME françaises a montré que les petites et moyennes entreprises sont plutôt en retard sur le suivi du temps de travail de leurs employés ainsi que l’exploitation de ces données dans le cadre de leur activité. Plus de la moitié des PME ne mesurent pas le temps de travail de leurs salariés. Parmi elles, 8 sur 10 considèrent ces données comme inutiles. 

A l’inverse, les entreprises ayant déjà mis en place des solutions de suivi du temps de travail sont largement convaincues de l’utilité de ces données. Plus encore, les PME qui utilisent un logiciel dédié pour suivre le temps de travail sont 73 % à estimer que cette solution est plus efficace qu’un suivi manuel et 55 % à indiquer que l’outil leur offre une meilleure vision de l’activité de l’entreprise et les aide à prendre de meilleures décisions.

Comment dépasser ce gouffre qui sépare les petites et moyennes entreprises considérant le suivi du temps de travail comme “inutile” de celles qui en profitent déjà pour améliorer leurs performances au quotidien ? La clé se trouve peut-être dans les outils de gestion des temps et des activités qui offrent un suivi du temps simple, efficace et surtout abordable aux PME.

Suivi du temps de travail et surveillance des employés dans les PME. Quelles pratiques, enjeux, motivations ?

Partagez cette infographie sur votre site


Plus d’informations
  • Pour télécharger l’enquête en intégralité, cliquez-ici
  • Pour télécharger notre infographie complète, cliquez-ici.
  • Pour tester gratuitement pendant 30 jours notre outil de suivi du temps et des activités, cliquez-ici.
Méthodologie

Questionnaire mené auprès d’un panel de 75 cadres et dirigeants de PME françaises, tous secteurs d’activité confondus, entre le 13 et le 21 décembre 2021. 

Les répondants ont été ciblés et contactés via LinkedIn, avant de remplir, de façon anonyme, un questionnaire Typeform comprenant une dizaine de questions. 

Exemple d’un profil de répondant : Directeur des ventes dans une PME du secteur des composants automobiles à Toulouse, 30 ans d’expérience métier.

Remerciements

Nous aimerions remercier tous les répondants pour le temps accordé à notre enquête. Nous espérons que les enseignements tirés de ce sondage les aideront à prendre de meilleures décisions et à améliorer leurs performances.

PR and corporate communications consultant with a passion for all things tech. Business management expert. Whisky blogger after work.

Comments

Related posts

Le rôle de l’intelligence artificielle en gestion de projet

Published: 2023/8/2 | Lamyae Joti

De nos jours, l’intelligence artificielle (IA) joue un rôle de plus en plus prépondérant dans de nombreux domaines, et la ...

Read more

Les 5 logiciels de gestion des temps et activités (GTA) dont vous n’avez pas encore entendu parler

Published: 2021/9/1 | Helen Poliquin

Il existe un nombre considérable d’outils et logiciels de gestion des temps et activités (GTA) sur le marché en 2021 ...

Read more

Comment élaborer une stratégie réussie et mesurable dans une entreprise 100 % télétravail ?

Published: 2021/9/29 | Carlos Quintana

Que vous gériez une équipe à distance depuis des années ou que la COVID-19 vous ait obligé à adopter rapidement ...

Read more